Menu
in ,

SPIRITUEUX : DES NOUVEAUTÉS ALLÉCHANTES EN GRANDES SURFACES

En attendant la réouverture des lieux pour bien boire et bien manger, certaines maisons de spiritueux lancent leurs inventions sur le réseau de la grande distribution à l’aube de températures estivales. Rhum, whisky et gin aromatisés : ces liquides réconfortants se dégustent en cocktails ou on the rocks, à l’heure du Skype Apero. Voici la sélection de Barmag.   

BOMBAY BRAMBLE : UN GIN EN HOMMAGE À UN CLASSIQUE DU COCKTAIL

La marque Bombay Sapphire révolutionne la catégorie des Pink Gin – gins aromatisés – avec cette recette inspirée du cocktail Bramble signé par le regretté Dick Bradsell – auteur également de l’Espresso Martini – en 1984 au Fred’s Barà Londres, à base de gin, citron, sirop de sucre, glace pilée, le tout arrosé de crème de mûre. Anne Brock, maître distillateur, a travaillé sur un assemblage d’original London Dry Gin distillé à la vapeur avec une infusion de mûres et de framboises cueillies à maturité, sans sucre ajouté. Sa robe au rose vif de Bombay Bramble tape à l’œil.

Il a quel goût ? Cette expression originale de Bombay Sapphire met parfaitement en valeur les baies de genièvre et les arômes naturels de fruits rouges.

Comment le déguster avec trois presque rien ? Évidemment dans son cocktail éponyme, idéal pour les beaux jours, à base de 4 cl de gin Bombay Bramble, 1,5 cl de jus de citron frais, 1,5 cl de sirop de sucre, une tranche de citron frais, 2 framboises et 2 mûres fraîches (en option)

Prix : 23,90 €. www.bombaysapphire.com. Disponible en mai

PLANTATION ISLE OF FIJI

Petit chouchou des bartenders du monde entier, Plantation sort enfin son premier rhum en grande distribution. C’est sur les îles Fidji que la maison Ferrand a choisi de le distiller, avec les eaux ultrapures du terroir et une canne à sucre de haute qualité coupée à la main et broyée dans d’anciens moulins à sucre. Fidèle à ses méthodes de production, la maison a d’abord vieilli ce rhum en fûts de bourbon sous un climat tropical avant de le laisser hiberner à Cognac dans les barriques de chêne de cognac Ferrand. L’équipe a mis le paquet pour offrir un packaging dépaysant, honorant la faune et la flore des îles tropicales.

Il a quel goût ? Avec sa palette d’arômes à la fois exotiques, ronds et gourmands, cette nouvelle cuvée fera bondir de plaisir aussi bien experts et néophytes.

Comment le déguster avec trois fois rien ? Comme aux Caraïbes, dans un grand verre rempli de glace et d’eau de coco.

Prix : 29,90 €. www.plantationrum.com

FONDAUDÈGE HÉRITAGE : UN WHISKY 100% FRANÇAIS

Après le single malt français Evadé, réservé aux cavistes, Whiskies du monde lance son deuxième jus malté, version mainstream, exclusivement pour la grande distribution. Nouveau challenge réussi pour ce Fondaudège Héritage qui exprime, comme son grand frère, le noble savoir-faire artisanal tricolore avec un vieillissement en chêne français et un distillat non coloré et non filtré à froid. À noter : un joli packaging au style Marie-Antoinette.  

Il a quel goût ? Ce single malt fait haut la main le job, en arborant de belles saveurs rondes et fruitées. 

Comment le déguster avec trois fois rien ? Dans un verre old fashioned vintage, agrémenté d’un cube de glace bien ciselé.

Prix : 29,90 €. www.whiskiesdumonde.fr

JACK DANIEL’S TENNESSEE APPLE : UN AIR DE PROHIBITION

Le fameux whiskey du Tennessee a plongé le nez dans ses archives pour confectionner ce whiskey aux arômes de pomme. Dès la fin de la Prohibition, la distillerie américaine a fait turbiner ses alambics pour fabriquer, de nouveau, du bourbon mais aussi une eau-de-vie de pomme pour le compte de producteurs locaux. Tendance « Apple » oblige, la maison a eu la fine idée de réactualiser cette recette en mariant le célèbre Jack Daniel’s Old N°7 et une liqueur à base de variété de 3 pommes : granny-smith, Red Delicious et McIntosh.

Il a quel goût ? Il révèle des saveurs explosives de pommes fraîches, de vanille et de caramel. Un vrai bonbon en bouche.

Comme le déguster avec trois fois rien ? Évidemment en long drink ultrarafraîchissant, de préférence en tonic avec 4 cl de Jack Daniel’s Tennessee Apple, un quartier de citron jaune et 8 cl de tonic.

Prix public : 21,90 €. www.jackdaniels.com

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils