Menu
in

THE GIN GUILD, LE FERVENT DÉFENSEUR DU GIN

Organisme dédié à la promotion et à la protection du gin, The Gin Guild a organisé il y a quelques semaines à Londres Ginposium, un séminaire entre experts, dont l’objet est de dresser l’état des lieux. Rencontre avec son directeur général, Pal Gleed.

Quand est né The Gin Guild ?

The Gin Guild a été constitué en 2012 en tant que filiale de la Worshipful Company of Distillers, l’un des plus anciens organismes, qui détenait des responsabilités clefs pour le contrôle et la réglementation des premiers distillateurs de gin.

Il s’agit d’un lien historique unique avec l’industrie du gin qui place Londres au cœur de la catégorie et de l’industrie du gin moderne, bien que le secteur du gin et l’adhésion à The Gin Guild soient désormais mondiaux.

Qui sont les membres ?

L’adhésion est ouverte à un éventail d’acteurs du gin. Il rassemble des distillateurs et des leaders de l’industrie impliqués dans la production, la promotion, la distribution et la consommation de gin distillé.

L’organisme compte plus de 380 membres dans le monde, la majorité basée au Royaume-Uni où elle représente en volume plus de 95% des producteurs de gin britanniques. Les membres internationaux sont au nombre de 19, de l’Australie à la République tchèque.

Quelles sont les missions de The Gin Guild ?

The Gin Guild offre une communauté industrielle dynamique, définie par un intérêt professionnel et des idéaux et expériences partagés, dans un esprit convivial. C’est un organisme international à but non lucratif financé par des membres de l’industrie du gin avec le soutien des 4 principales sociétés de distillation : Bacardí, Diageo, William Grant & Sons, et Pernod Ricard Chivas Brothers, qui soutiennent la nécessité d’un organisme pour l’industrie, dédié à ce spiritueux. Celui-ci vise à représenter le gin distillé dans son ensemble.

Les objectifs incluent la promotion des catégories de gin distillé et londonien à travers le monde, l’amélioration de leur image, et leur attractivité auprès des consommateurs du monde entier.

Comment The Gin Guilde communique les différentes informations entre membres ?

Nous réalisons des newsletters pour partager du contenu avec les membres. Elles comprennent du contenu juridique, de sécurité, techniques et autres via le site web pour répondre aux questions des médias, du commerce et des consommateurs concernant le gin et, dans la mesure du possible, fournir des conseils, ou signaler les questions soulevées par les membres.

The Gin Guild a également produit une note explicative clef appelée « Gin Navigator », détaillant les catégories de gins en vertu de la réglementation, la méthodologie de production et la terminologie clef. Les producteurs et les détaillants connaissent ainsi les différences entre les produits à base de gin et la manière dont les produits sont mis sur le marché, afin qu’ils soient correctement designés et décrits.
Pour aider les consommateurs et le commerce et compte tenu du nombre croissant de gins, The Gin Guild a lancé Gin-Note™. Il s’agit d’un outil graphique de profil de saveur, standardisé, qui permet aux marques d’apporter elle-même leur contribution, selon des critères spécifiques permettant la comparaison des marques. Les marques et les détaillants peuvent télécharger le profil.

Le Gin-Note™ peut être consulté sur le site par les non-membres, offrant ainsi aux consommateurs et aux détaillants un système uniforme et facile à utiliser pour distinguer un gin d’un autre en fonction de la saveur.

Cette année a eu lieu la 9e édition de Ginposium. En quoi consiste ce séminaire ?

The Ginposium est un séminaire commercial annuel avec des délégués venant d’aussi loin que l’Australie ou les îles Malouines pour entendre le meilleur de l’industrie, entre des conférenciers de The Gin Guild au côté de participants extérieurs des professions juridiques et autres, parlent d’une gamme de sujets d’intérêt pour les membres et l’industrie.

Dès le début, il a été décidé que la qualité du contenu et de la réputation des intervenants étaient telles qu’ils devaient être enregistrés et filmés par des professionnels. Le contenu est mis à la disposition sur les pages réservées aux membres, sur le site web de la Guilde.

Comment travaillez-vous les thèmes des conférences ? Y a-t-il des conférenciers français ?

Établir un programme pour Ginposium, c’est difficile car les conférenciers donnent gracieusement de leur temps. Il est important d’offrir au public une variété de sujets, qui provient d’un large éventail de professionnels, de nos principaux distillateurs aux spécialistes du marketing et aux fournisseurs de l’industrie du gin.

Nous essayons de relever les principaux défis auxquels l’industrie du gin est confrontée, et cette année nous avons insisté sur ce qui est écrit sur votre bouteille de gin pour s’assurer qu’elle est conforme aux règlements 20, 21 et 22 de (UE) 2019/787 – Annexe I, catégories de boissons spiritueuses – Pour être appelé « gin on the bottle », il faut que ce soit du gin « in the bottle » ! Un minimum de 37,5% d’alcool et une prédominance de genévrier sont indispensables.

Quels ont été les points forts pour 2022 ?

L’énergie positive était fantastique. La séance de dégustation avec David T Smith, spécialiste du gin et auteur d’ouvrages de spiritueux mettant en vedette les gins 2022, a également été très appréciée. Le véritable point fort de la journée est de communiquer avec d’autres personnes de l’industrie à travers le monde, de partager des expériences, et d’apprendre les uns des autres.

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply