in ,

EMINENTE REMET LES RHUMS CUBAINS SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE

César Martí, maestro Ronero d'Eminente

Avec son pack ultrasoigné et un jus n’ayant rien à envier à ses voisins caribéens, la marque fait souffler un vent de fraîcheur. Propriété de Moët Hennessy, elle affiche ses ambitions et peut s’appuyer sur un assemblage très abouti et viser le segment de la dégustation.

Entre les cigares, la musique, les vieilles américaines (les voitures, pas les touristes) et ses cocktails emblématiques, Cuba possède un pouvoir d’évocation sans pareil dans les Caraïbes.

Pourtant, le rhum de dégustation ne fait pas vraiment partie de l’équation et si son pendant dédié aux cocktails est « éminemment » réputé, la catégorie des rhums vieux est peu reconnue chez les amateurs. La popularité du mojito et son association avec un rhum blanc et léger ont défini l’image que les amateurs se font du rhum cubain. Pourtant, et au-delà des clichés, les savoir-faire en matière de rhum de dégustation existent et ça, Eminente l’a bien compris.

Derrière Eminente se dissimule Moët Hennessy – un acteur incontournable des spiritueux qui a conquis non seulement le monde avec le cognac Hennessy et la vodka Belvedere, mais aussi le cœur des geeks de whisky avec Ardbeg. Les fortes perspectives de croissance sur la catégorie rhum n’ont évidemment pas échappé aux stratèges de la branche vins et spiritueux de LVMH, et la présence d’une marque de rhum sonnait comme une évidence. Plutôt que d’investir dans une marque existante, la société a choisi de partir de zéro sur une provenance à fort potentiel. Elle a donc posé ses valises à Cuba avec la volonté de mettre les rhums de l’île sur le devant de la scène en misant sur les compétences locales. L’équipe d’Eminente s’est ainsi rapprochée de Cuba Ron et de César Martí, le plus jeune maestro Ronero de l’île.

Lire la suite dans le magazine en ligne (payant)

T'EN PENSES QUOI?

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
WAKAZE-Takuma Inagawa

WAKAZE, UN SAKÉ MODERNE « MADE IN FRANCE »

MANAO_champ_de_canne

LOIN DES ARGUMENTS MARKETING, LE RHUM BIO S’IMPOSE