Menu
in ,

EMMANUEL BRANDELET OU MONSIEUR ARMAGNAC

Le 16 avril, Emmanuel Brandelet, de la société les Artisans du Cocktail, animait, pendant le confinement, un passionnant masterclass sur la page Facebook de South Spirit Experience. On y découvrait virtuellement, en une heure chrono, tous les secrets de la plus vieille eau-de-vie de France et tous ses atouts en mixologie. Ce chef barman est intarissable sur le sujet depuis son poste d’ambassadeur chez Jean Cavé, grande maison d’armagnac. C’était de 2017 à 2019.

Je suis tombé immédiatement amoureux du paradis de la maison, avec ses dames-jeannes remplies de vieux millésimes. Ma mission là-bas reposait sur la démocratisation de la consommation d’armagnac, auprès des professionnels comme du grand public.

Un beau défi ! Fasciné par la richesse aromatique de l’armagnac, il mise rapidement sur le monde du cocktail pour faire découvrir ce trésor de Gascogne. Il s’intéresse à la Blanche pour son bouquet d’arômes portés sur la fraîcheur et le fruit, mais aussi à la cuvée XO pour sa puissance aromatique et son côté tannique.

Depuis son arrivée à Paris en 2019, la passion n’a pas quitté ce barman « educator » qui continue à soutenir l’AOC. « Le mot armagnac fait encore peur. On a besoin d’outils de communication, d’expérience cocktails et d’innovation pour que cette boisson marque son territoire. Heureusement, certains acteurs se démènent. L’équipe de l’interprofession du BNIA, dont son directeur Olivier Goujon, fait un excellent travail, et la jeune génération de producteurs maîtrise de mieux en mieux les réseaux sociaux : pour ses 3 ans, le média Armagnac News a imaginé des vidéos autour de producteurs, ils m’ont donné l’occasion de découvrir des figures méconnues. N’oublions pas que l’armagnac est avant tout une histoire d’hommes ! ».

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply