Menu
in

LÉA ROUEL, FINALISTE DES TROPHÉES DU BAR 2022

Ce talent du shaker de 24 ans fait partie du trio féminin de cette compétition de renom organisée le 24 octobre.

Après une enfance en Ardèche, Léa Rouel a flairé rapidement sa voie professionnelle dans l’univers du cocktail.

C’est à Lyon que l’Ardéchoise fourbit ses premières armes en suivant une mention bar en alternance au réputé Fantôme de l’Opéra. Après une expérience à l’Officine à l’hôtel-Dieu, la jeune femme s’envole pour l’une des plus belles scènes du cocktail international, Sydney,  y peaufine son anglais, sa culture de la mixologie et du vin. En 2020, la crise sanitaire change son plan de carrière. 

C’est aujourd’hui à Paris qu’elle trace sa route dans l’un des 100 meilleurs bars au monde, The Cambridge Public House.

« J’ai pu y découvrir des techniques que je ne connaissais pas et partir pour des guests dans des bars à l’étranger comme Elephant Room à Singapour. » 

Son style ? Le travail avec les légumes, qu’elle présentera aux Trophées du bar à travers un élixir sur le thème du feu à base de tomates et de poivrons cuits au barbecue.

Son ambition ? Monter rapidement son propre établissement, en France ou à l’étranger. 

Retrouvez 7 jeunes et talentueuses femmes, qui vont métamorphoser le monde du cocktail en France : dans notre dossier “Les étoiles montantes du bar au féminin” à découvrir dans le nouveau numéro de Barmag : NOUVEAU NUMÉRO

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply