Menu
in

B7&1MORE : UNE MARQUE DE BIÈRE POUR GRONDER DE PLAISIR

B7&1MORE Featured Image - BARMAG

Tous les ans, la passion pour la mousse crée des vocations. Belle démonstration avec Alain Stangret, fondateur de LMA Consulting Agency, agence événementielle dédiée aux beaux liquides à hauts degrés, qui lance la marque B7&1MORE.

Son ambition : partager son amour et en prime protéger une espèce en voie de disparition, l’ours. Récit de cette aventure.

Un parcours stimulé par le sens du goût et l’univers artistique

Rappelez-vous les consultations abracadabrantes du Dr Alexander Hendrick’s à l’occasion des soirées très privées organisées par le célèbre gin aux parfums de rose et de concombre. Derrière un haut-de-forme et une redingote vintage se planque aujourd’hui l’un des grands spécialistes de l’événementiel dédié au monde des spiritueux et de la bière : Alain Stangret.
Originaire de Lorraine, ce passionné du goût a entamé sa carrière en tant que sommelier chez sa mère, restauratrice.

Son aisance oratoire, sa culture viticole et gastronomique l’amènent à Paris pour développer ses talents d’auteur et d’acteur. Après la création de son agence de DJ et différentes missions pour de grands événements où il est chargé d’échafauder des scénarios pour des marques d’alcool, cette tête brûlée bâtit sa propre agence en 2010, LMA Consulting. Une structure concentrant toutes ses compétences amassées ces dernières années : l’hôtellerie, la mise en scène, et le monde du liquide.

Une sensibilité de longue date pour la bière

Dès 2015, Alain Stangret remarque avec intérêt l’émergence en France du monde de la bière qui prend une place de plus en plus conséquente au sein de son agence. Parmi ses clients (Brown-Forman, William Grant & Sons, MHD, RFD, Bacardí Martini, Pernod Ricard, Rémy Cointreau…) figure l’un des 3 mastodontes du marché, Heineken, qui le missionne notamment pour recruter les brand ambassadeurs des nouvelles marques de son portefeuille.

«J’ai choisi Bryan Joly pour le lancement en France de la marque américaine Lagunitas, puis Paolo Bouquin pour le lambic Mort Subite, raconte l’intéressé. Deux personnalités qui ont aujourd’hui rejoint le groupe Heineken. J’ai beaucoup travaillé avec Paolo sur les pairing bières et les mets à l’image du vin. »


Plus récemment, l’agence a animé le dispositif commercial des bières en vrac de Gallia (récemment intégré chez Heineken) au sein de Monoprix.

Une nouvelle aventure avec sa marque de bière B7&1MORE

Parallèlement à ses missions, Alain Stangret planche en secret sur sa propre bière dès 2015.

«Je cherchais à réaliser une bière artisanale à partager et accessible, qui donne du plaisir. J’ai écrit son histoire en lien avec ma passion pour cette boisson maltée, la nature et mon animal de prédilection en voie de disparition, l’ours, en tant que totem. Le nom B7&1MORE fait référence aux 7 espèces existantes dans le monde et aussi à la huitième : une espèce un peu à part, le panda », raconte l’entrepreneur à moult casquettes.

Son second défi : dénicher le brasseur en adéquation avec ses envies car ce roi de l’événementiel ne se juge alors pas prêt pour monter dans l’immédiat sa brasserie. 2 ans sur les routes de France ont été nécessaires pour trouver la perle rare : Nicolas Sanchez, fondateur et maître brasseur de la Brasserie de Loro à Saint-Julien (Côte-d’Or). Le premier chapitre de cette aventure est parti aux côtés de cet ingénieur chimiste dès juillet 2020, avec une production en novembre de 60 000 bouteilles.

Au programme : 7 recettes permanentes brassées avec des ingrédients 100% français (houblons d’Alsace et blé du Nord-Pas-de-Calais), travaillées sur la couleur et boostées avec un max de pétillance : blonde, blanche, ambrée, rousse, mais aussi fruits rouges et l’incontournable IPA, et surtout une bière éphémère insolite mitonnés à chaque saison.

«La Panda bière est une blonde infusée avec des feuilles de bambou et assemblée avec du saké artisanal japonais et pas n’importe lequel, puisque c’est la maison KENBISHI qui a signé la collaboration. Située à Kobé, la célèbre brasserie fondée en 1505 produit depuis toujours un saké de tradition, transmis depuis 5 siècles. Cette édition limitée est une bière éphémère qui dévoile des notes fruitées et végétales. On prévoit de sortir à l’automne une bière associée avec du gin », détaille l’ex-Lorrain.

Question distribution, c’est sa seconde structure, LMA Diffusion, qui commercialise ses premiers trésors sur les réseaux de cavistes indépendants et franchisés (Intercaves et V&B) et les CHR… dès la réouverture des établissements.

Mais la belle histoire de B7&1MORE ne s’arrête pas là puisque Alain Stangret est un homme de conviction et de valeurs. Il s’est engagé avec FERUS, association nationale de défense et de sauvegarde des grands prédateurs. Il s’agit de protéger l’environnement et son animal favori, en reversant 1 centime par bouteille vendue à l’unité et 1 euro par fût de bière acheté. Prochaine étape B7&1MORE : un brewpub au sommet des montagnes… évidemment.

Retrouvez toutes les actualités des bars dans notre magazine BARMAG !

Je m’abonne !

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply