Menu
in

THE BARTENDERS SOCIETY : QUE SONT DEVENUS LES VAINQUEURS ?

Bartender Society Banner BARMAG

Depuis sa création en 2016, le concours qui met à l’honneur les cocktails avec et sans alcool a révélé de nombreux talents dans toute la France. Barmag a retrouvé et interrogé certains des lauréats.

Régis Celabe (Paris), gagnant 2016

RÉGIS CÉLABE

Qu’est-ce qui t’a attiré et qu’as-tu aimé dans ce concours?

La créativité demandée pour la compétition avec ses différents thèmes. Le premier était le street art, qui m’a beaucoup inspiré, mais aussi le fait que le sans-alcool soit mis en avant.

Qu’est-ce qui a séduit le jury dans ta prestation ?

Ma sincérité et ma créativité. J’essaie toujours d’aller au bout des choses tout en restant moi-même !

Gagner cette compétition a eu un effet boosteur dans ta carrière?

Gagner un concours est toujours positif, surtout sur son CV : cela m’a permis d’arriver sur le projet du Secret 8 by Buddha Bar en 2017.

Quel est ton job et quels sont tes projets pour 2022?

Mon histoire se termine avec Secret 8 by Buddha Bar. C’est le début d’une aventure à Paris en ce début 2022.

Mathieu Gouret (Nantes), gagnant 2017

MATHIEU GOURET

Qu’est-ce qui t’a attiré et qu’as-tu aimé dans ce concours?

Après quelques années sans compétition, j’ai voulu remonter en selle pour me remettre en danger et me faire plaisir. Ce qui m’a tout de suite plu, c’est la partie cocktail sans alcool. J’adore, c’est unique… Et bien entendu le panel de jurés impressionnants et la rencontre avec d’autres barmen, français et internationaux.

Qu’est-ce qui a séduit le jury dans ta prestation ?

Il faut leur poser la question ! Non, sérieusement, je pense deux choses : faire cet exercice avec passion et sans me prendre la tête donc comme à la maison (au Santeuil) avec en plus une pointe de stress en plus ; et la sensibilité et la sincérité que j’y ai mises avec mon thème qui n’était pas simple à aborder dans une situation comme celle-ci…

Gagner cette compétition a eu un effet boosteur dans ta carrière?

Oui obligatoirement, surtout avec l’accompagnement que le The Bartenders Society t’apporte l’année suivante et aussi après… C’est une grande famille et tous les participants en font partie. Gagner une finale internationale te marque, quoi qu’il arrive.

Quel est ton job et quels sont tes projets pour 2022?

Toujours aux manettes du Santeuil Café ! On va fêter les 13 ans. L’objectif : continuer à relever la tête et à prendre autant de plaisir, mais aussi poursuivre le développement de ma société événementielle autour du cocktail et la collaboration avec mes partenaires privilégiés ; et pérenniser mon association pour la lutte contre le cancer du sein, « Madame S », créée suite à The Bartenders Society.

Cesar Debus (Strasbourg), gagnant 2019

CESAR DEBUS

Qu’est-ce qui t’a attiré et qu’as-tu aimé dans ce concours?

Il a une place importante dans ma vie de barman car c’est le premier concours où auparavant je m’étais qualifié, en 2017. C’était la deuxième édition. J’aime le côté no limit dans la création des cocktails, aussi bien les ingrédients que le contenant, sur un cocktail sans alcool et un cocktail avec alcool. Les thèmes sont aussi attrayants et la sélection du jury, faite chaque année par Matthias Giroud, est juste extraordinaire.

Qu’est-ce qui a séduit le jury dans ta prestation?

Je pense que mes cocktails étaient équilibrés, ma prestation plutôt correcte et peut-être que ma bonne humeur et mon sourire leur ont fait passer un agréable moment de bar et de partage.

Gagner cette compétition a eu un effet boosteur dans ta carrière?

Médiatiquement, ce concours nous met beaucoup en avant. BLMHD ne lésine pas sur la communication et le marketing. Merci à eux ! J’ai pu être ambassadeur pendant un an du concours TBS, faire la tournée de France avec des masterclass et guest, et aussi participer au jury final de l’année 2020. À cause de la Covid, j’ai jugé les candidats en visio. C’est peut-être mon seul regret de ne pas avoir fait partie d’un jury physique.

Quel est ton job et quels sont tes projets pour 2022?

Je viens de quitter mon poste de chef barman du Bar 1387 à Maison Rouge Strasbourg Hotel & Spa, Autograph Collection 5. Je suis ouvert à toute proposition, mais l’idée d’ouvrir mon propre bar à Strasbourg est sans cesse croissante.

Luc Degroux (Lille), gagnant 2020

LUC DEGROUX

Qu’est-ce qui t’a attiré et qu’as-tu aimé dans ce concours?

Le thème de cette édition m’a tout de suite plu. La street food fait partie intégrante de la culture urbaine et c’est un univers qui me parle beaucoup ! C’était l’occasion de présenter mon travail à des barmen reconnus que je suivais depuis quelque temps, notamment au moyen des réseaux. Autre motivation : l’envie de rencontrer des confrères issus de tous horizons.

Qu’est-ce qui a séduit le jury dans ta prestation?

J’ai fait le choix de retranscrire au plus près le goût du sandwich jambon-beurre, emblématique des street food français. Je pense que l’originalité de l’idée et sa mise en application ont séduit le jury. J’ai pris le parti d’utiliser des produits locaux, responsables, venant en outre de mon jardin, comme la tomate. L’écoresponsabilité défendue sur mon projet a certainement joué un rôle positif auprès du jury.

Le contexte de la crise sanitaire t’a pénalisé pour préparer ce concours?

Je ne pense pas que la crise m’ait pénalisé, c’était avant tout l’occasion de montrer notre capacité d’adaptation ! J’aime beaucoup les challenges, or personne ne s’attendait à ça ! Cette crise m’a permis de construire un univers complet autour des 2 types de street food que j’apprécie particulièrement. J’ai rapidement voulu profiter de cette crise pour développer mon idée première en créant un univers complet autour de ces 2 boissons.

Gagner cette compétition a eu un effet boosteur dans ta carrière?

Bien évidemment, la médiatisation est une mise en avant considérable ! Elle m’a permis non seulement de développer ma société en parallèle de mon poste au Joker, mais aussi d’intégrer des projets avec Caraïbos et certaines distilleries du Nord ! J’ai eu la chance de participer à l’ouverture de plusieurs établissements en créant des cartes cocktails et en accompagnant des barmen pour l’expansion de leurs bars ! J’ai même dû refuser certains projets parce qu’il y avait beaucoup de demande après l’annonce de ma victoire.

Quel est ton job et quels sont tes projets pour 2022?

Je suis actuellement responsable de bar au Joker Cocktails & Bar à Lille. En 2022, j’aimerais faire évoluer ma société pour accompagner des bars dans leur développement autour du cocktail. Je voudrais également travailler avec des distilleries afin de développer des produits spécialisés pour barmen, ou encore avec des cristalleries afin de concevoir des verres correspondant à mes attentes.

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply