BV Milan - Banner BARMAG
in ,

BV CLUB ENTRE COCKTAIL, LUXE ET FÊTE (MILAN)

Le 16 juin, l’ouverture en Italie était sans doute la plus attendue du monde du bar. La raison est simple : les deux noms derrière le lieu sont des vedettes. L’endroit s’inscrit dans un projet plus global de restaurant, le Cera, avec le chef Angelo Roccavilla.

Mario Farulla nous a accueillis et nous a présentés le concept.

Bar BV Milan - BARMAG

Le BV Club est un bar restaurant de 490 m2 de 2 niveaux, sur le modèle d’un duplex new-yorkais : au rez-de-chaussée, un bar qui ne passe pas inaperçu puisqu’il fait 17 mètres de long ; au premier étage, le « Corner », le restaurant avec une grande cuisine ouverte.

Mario Farulla explique : « L’idée était de reproduire le concept d’open kitchen, afin de montrer chaque phase de la préparation des cocktails et surtout de permettre à tout un chacun de s’asseoir pour partager avec ses voisins, comme une grande tablée. »

Une partie du bar est dédiée aux gins & tonics et aux Martini, avec une collection de plus de 100 gins. Selon le gin, les gins & tonics vont de 12 à 35 euros. Les Martini sont à 15 euros, avec tout de même un spécial à 1 500 euros : le Queen Elisabeth Martini.

2 stars pour un même établissement

Bruno Vanzan investit certes du temps et de l’argent, mais principalement son image. En effet, s’il est un spécialiste mondial du flair, il fut aussi deux fois lauréat du championnat du monde de l’IAB. Il est passé par la télévision et est le créateur de matériels de bar de luxe.

Côté opérationnel, Mario Farulla est au gouvernail. Il a travaillé dans le monde entier, il a intégré son précédent bar dans de nombreux classements mondiaux et a lui-même fait partie pendant 2 ans du classement de Drinks international « World 100 Bar Influenceur ». C’est donc lui qui va principalement manager la liste des cocktails et les équipes, dont il a fait venir une partie avec lui de Rome.

cera milano bancone

Une carte des cocktails éclectique

Si le lieu est luxueux, la fête doit être accessible à tout le monde, non seulement pour les prix mais aussi pour les cocktails. Concernant ceux-ci et les spiritueux (plus de 400 différents, en plus des gins), il existe une déclinaison de 4 spritz (9 €) et de 4 cocktails sans alcool assez élaborés. On peut demander n’importe quel classique même si la carte en propose déjà 8, qui vont du Manhattan au daiquiri et bien entendu un Negroni pour un prix très raisonnable (10 €).

Enfin 15 cocktails signatures (16 €), vont être davantage des twists de classique, par exemple un mojito, un Bloody mary ou un Rob Roy. Ce dernier se distingue par son prix à 60 euros.

À Milan, vous voulez boire et faire la fête ? Le BV Club est pour vous. Puisque la fête figure au cœur du projet, un endroit pour des concerts live est en outre prévu. Le soir où nous sommes passés, il y avait une DJ en duo avec une harpiste.

Butterfly Martini - Club BV Milan - BARMAG

Butterfly Martini

Ingrédients
75 ml de Roku Gin infusé avec le thé Blue Butterfly

5 ml de vermouth sec Baldoria

½ cuillère de thé Butterfly Blue

Réalisation

Les ingrédients sont tous mélangés dans un verre, puis doublement filtrés. Ils sont versés dans une coupette glacée, et agrémentés en garniture d’une feuille bleue de thé.

Via G. Sirtori, 34 – 20129 Milano

Ça vous a plu ?

Écrit par Anthony Poncier

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Co.So cocktail bar Featured Image BARMAG

CO.SO. ENTRE COCKTAILS ET MÉANDRES DE L’ESPRIT (ROME)

Alcool et Liqueurs Maison Featured Image BARMAG

POUR LES SPIRITUEUX-GEEKS, DÉCOUVREZ «ALCOOLS ET LIQUEURS MAISON»