Menu
in , ,

CACHAÇA AGUACANA : L’ODE AU BRÉSIL (PUBLI-RÉDAC)

Venue du plus grand pays d’Amérique du Sud, la caïpirinha est, par excellence, le cocktail tendance des moments festifs. Depuis plusieurs années, Aguacana fait vivre cette boisson au travers de leur Cachaça, indispensable pour sa réalisation.

Jouissant d’une popularité intacte au fil des âges, la caïpirinha a su s’imposer au sein d’un univers cocktail en constante évolution mais qui sait, entre respect des traditions et modernité, choyer ses classiques.

Si l’origine du breuvage reste trouble, les historiens brésiliens s’accordent à penser que la caïpirinha était une boisson aux desseins médicaux issus des populations paysannes du pays : les « caipiras ».

Bien loin de son utilité d’antan, elle est désormais le symbole tendance du partage convivial, rythmé par une ambiance festive aux allures de carnaval.

Aguacana, l’accord idéal

La caïpirinha, boisson officielle du Brésil promue au rang de patrimoine national, est un trésor jalousement gardé par la terre de l’ordre et du progrès. Une loi protège même sa conception, garantissant qu’aucune de ses variantes ne peut s’octroyer son appellation.

Il faut dire que sa simplicité en fait l’un des cocktails les plus consommés au monde : de la cachaça (et non du rhum), du sucre de canne, et du citron vert. Tout simplement. Et pour magnifier ces accords, une cachaça puisant sa force dans sa pureté se révèle incontournable : Aguacana. Il s’agit d’une eau-de-vie issue du pur jus de canne révélant un bouquet d’arômes fruités et aromatiques, se mariant ainsi à la perfection au citron vert dans la conception de l’inévitable « caïpi ».

En 2020, la marque issue du prestigieux portefeuille Bardinet La Martiniquaise s’impose comme le leader du secteur dans la grande distribution française avec une part de marché de 61.7% et n°2 en CHR. Simple, Suave, Savoureux : cette règle des trois « S » prônée par Aguacana fait prospérer la cachaça au sein d’un Hexagone de plus en plus friand de ce spiritueux d’outre-Atlantique. Viva Brazil !

Écrit par Baptiste Palacin

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils