Menu
in ,

« LES TALENTS DE L’ARMAGNAC » : RENCONTRE AVEC 3 MAISONS PRIMÉES QUI BOUGENT LA CATÉGORIE

Le 30 novembre au cœur du Gers, la ville d’Eauze célébrait la 67e édition de ce concours régi par le BNIA (Bureau national interprofessionnel de l’armagnac) qui récompense les mousquetaires de l’AOC. 14 catégories étaient à l’honneur, jugés par des professionnels. Barmag a interviewé 3 des heureux lauréats. 3 maisons motivées pour dépoussiérer l’image de la plus vieille eau-de-vie du monde et attaquer le monde du cocktail avec, pour armes, la Blanche Armagnac et des armagnacs plus jeunes.

1 – LE CLUB DES MARQUES : 9 ARMAGNACS PRIMÉS

Cette société fondée en 2015 réunit 6 des plus anciennes maisons d’armagnac et pas n’importe lesquelles : Jean Cavé, Clés des Ducs, Sempé, Monluc, Chabot, et Puységur. Chacune d’elles a préservé son identité, aussi bien au niveau des méthodes de vieillissement que de l’assemblage. La Chine figure parmi ses plus gros marchés. Entretien avec Vincent Barthe, directeur de communication.

Vous avez battu le record des Talents de l’armagnac 2019. Que représentent ces récompenses pour la maison le Club des marques ?

Ce concours est le rendez-vous annuel de toute la profession et un moment privilégié d’échanges pendant la période de distillation, soit d’octobre à mars. La compétition annonce la présélection au Concours général agricole à Paris, un événement destiné à renforcer la dimension nationale et internationale de nos produits. Les 9 prix décernés cette année sont importants pour le moral de l’équipe, et une reconnaissance pour le travail au quotidien des maîtres de chai.

L’un de vos armagnacs, Mixologie Clés des ducs, a été couronné de la médaille d’or dans la catégorie « Armagnac sur glace ». Aujourd’hui, le monde du cocktail fait partie de votre stratégie commerciale ?

Oui, l’univers du cocktail constitue une entrée pour nous faire connaître auprès des barmen. La preuve avec ce produit comme l’armagnac Mixologie, fruit d’une réflexion de 4-5 années, fraîchement sorti pour répondre à ces nouveaux besoins dans le monde du bar. C’est un armagnac jeune et attractif, issu d’un lot unique distillé en 2016 à base de 100% ugni blanc à 45%, avec un degré de distillation autour de 55% pour conserver l’aromatique au maximum.

Nous misons également sur notre Blanche Armagnac titré à 64%, malheureusement oublié du palmarès. Nous avons pris une option radicale avec cette cuvée à base des cépages ugni blanc et Colombard, en gardant le degré auquel nous distillons l’armagnac. C’est un Ovni dans le monde des blanches mais, grâce à ses notes fruitées, il se révèle parfait pour des cocktails rafraîchissants.

2 – DARTIGALONGUE : 5 ARMAGNACS PRIMÉS

Fondée en 1938, cette maison familiale basée à Nogaro élève et assemble depuis 6 générations de belles pépites du terroir du Bas-Armagnac. Depuis 2010 c’est Benoit Hillion, ancien ingénieur agronome et neveu par alliance de Françoise Dartigalongue, qui a pris les rênes de la maison. Il a été rejoint cet automne par son épouse Virginie, 6e génération des Dartigalongue. Aujourd’hui, ils s’apprêtent à écrire un nouveau chapitre de l’histoire familiale teintée de cocktails. Interview de Benoit Hillion directeur de la maison.

Vous faites partie des maisons les plus récompensées aux Talents de l’armagnac. Que représentent pour vous ce concours et ces récompenses ?

Ce n’est pas tous les ans que Dartigalongue s’aligne au concours, mais pour 2019 on a décidé de la jouer local. Plus il y a de producteurs participants, plus on crée une dynamique. Et le BNIA est très proactif pour l’organisation des Talents de l’armagnac.

Sur cette édition, j’avais la chance d’être juré. C’était une excellente occasion d’appréhender le niveau de la catégorie, d’échanger entre professionnels, de découvrir les armagnacs des autres maisons et ses différentes palettes aromatiques. Franchement, je me suis régalé.

La barre était vraiment haute : 160 produits et 40 maisons. On est d’autant plus fiers de ces 5 prix que les dégustateurs sont de vrais professionnels des spiritueux. C’est un sacré effet de stimulation pour l’équipe et notre maître de chai Ghislain Laffargue.

Vous avez reçu la médaille d’argent pour la cuvée Un-Oaked dans la catégorie « Blanche Armagnac », issu de votre nouvelle gamme dédiée à la mixologie. L’’univers du cocktail, c’est le nouvel angle d’attaque de Dartigalongue ?

Le grand-père de Virginie, mon épouse, était pionnier dans le domaine : dans les années 1950, il a lancé une cuvée destinée aux cocktails. Aujourd’hui, on a décidé de casser les codes, avec la volonté de sortir de la gamme classique de Dartigalongue pour se diriger vers la mixologie avec des produits spécifiques. Cette nouvelle collection accompagnée d’un marketing original a mûri en janvier dernier avec la rencontre d’un barman parisien spécialiste des spiritueux français.

Pour la Blanche Un-Oaked, on avait déjà le produit en main : un Bas-Armagnac à 43,2% avec du caractère. Ce n’était pas le cas pour l’armagnac vieilli Dry-Cellar. Je cherchais quelque chose de droit et franc. Je me suis donc baladé avec mes petits flacons pour faire goûter mes tests aux barmen et trouver l’armagnac idéal pour des cocktails. Cet armagnac a été vieilli 2 ans en chai sec, spécifique à la maison Dartigalongue.

Pour la touche marketing, nous aimons raconter des choses qui nous ressemblent et néanmoins atypiques : voilà pourquoi nous avons décidé de dessiner sur les étiquettes un alambic armagnaçais à colonne.

3 – RABASTAS : 1 MÉDAILLE

C’est l’histoire de l’Argentin Cesar Kuberek, qui s’est découvert 2 nouvelles passions à son arrivée en  France : le Gers, et l’armagnac. Après la création en 2016 de sa compagnie Cyrano, destinée à exporter l’eau-de-vie gasconne sur le marché californien, l’homme d’affaires a monté une autre marque : Rabastas (nom du cheval de d’Artagnan), avec pour vocation d’investir la scène cocktail européenne. Interview de Cesar Kuberek, fondateur de la marque.

Cesar Kuberek – Armagnac Rabastas

Vous avez la médaille d’argent pour votre Blanche Armagnac Rabastas. Que représentent pour vous ce concours et cette récompense ?

Je suis fier d’avoir une médaille avec un seul produit en compétition. Cette récompense est une belle opportunité pour accéder au Concours général agricole et pénétrer le marché français. J’ai déjà été primé à Londres et à San Francisco, sur des concours où l’armagnac est très peu présent. Ici, le meilleur de l’AOC est jugé par des professionnels, ce qui donne beaucoup plus de crédibilité au prix.  

Vous avez pris le parti de travailler uniquement le secteur du cocktail. Est-ce un pari audacieux ?

Le cocktail, c’est aujourd’hui la porte d’entrée pour mettre en lumière l’armagnac. Grâce à la marque Cyrano, nous avons accroché le marché américain avec la Blanche qui peut se substituer aux alcools blancs dans des grands classiques du cocktail tels que le mojito ou le pisco sour.

Notre Blanche Armagnac est élaborée à partir de cépage Colombard dans un alambic charentais, ce qui signifie une double distillation. Elle se distingue par son profil frais et fruité. Parfaite à mixer avec des sirops et des jus de fruits ! En France, pour l’instant personne ne connaît cette catégorie. Notre stratégie commerciale est basée du long terme : vendre une expérience autour du cocktail en misant sur le côté français et un univers chic.

LE PALMARÈS DES TALENTS DE L’ARMAGNAC 2019

PRIX DU GRAND JURY

Armagnac 2003 Clés des ducs – Le Club des marques

ARMAGNAC SUR GLACE – GLAÇON D’OR

Mixologie Clés des ducs – Le Club des marques

BLANCHE ARMAGNAC

MÉDAILLE D’OR
Blanche des Cassagnoles domaine des Cassagnoles SCEA de la Ténarèze
MÉDAILLE D’ARGENT
Blanche Armagnac domaine Tariquet – SCV Château du Tariquet
Blanche Armagnac Rabastas – Cyrano SAS
UN-Oaked Dartigalongue – Dartigalongue et Fils

VSOP

MÉDAILLE D’OR
Extra domaine d’Ognoas – Domaine départemental d’Ognoas
Réserve comte de Lauvia – Société des produits d’armagnac
MÉDAILLE D’ARGENT
Réserve marquis de Montesquiou – Société des produits d’armagnac
VSOP Clés des ducs – Le Club des marques

XO et Hors d’Âge jusqu’à 19 ans

MÉDAILLE D’OR
Extra Old marquis de Montesquiou – Société des produits d’armagnac
MÉDAILLE D’ARGENT
Hors d’Âge château les Remparts
Hors d’Âge 15 ans château de Salles – Benoît Hébert

Hors d’Âge plus de 20 ans

MÉDAILLE D’OR
30 ans Dartigalongue – Dartigalongue et fils
25 ans Monluc – Le Club des marques
MÉDAILLE DE BRONZE
40 ans l’Âge d’Or château de Pellehaut – SCV Béraut

MILLÉSIMES 2000 à 2009

ARMAGNAC
MÉDAILLE D’OR

2003 Clés des ducs – Le Club des marques

HAUT-ARMAGNAC
MÉDAILLE D’ARGENT

2009 château Arton – Patrick de Montal

ARMAGNAC TÉNARÈZE
MÉDAILLE D’ARGENT

2000 château le Courréjot – Patrick Giacosa

BAS-ARMAGNAC
MÉDAILLE D’OR

2008 domaine de Luquet – Maryse Escoubet
2002 Dartigalongue – Dartigalongue et fils
MÉDAILLE D’ARGENT
2000 Delord – Delord Frères
2000 Dartigalongue – Dartigalongue et Fils

MILLÉSIMES 2000 à 2009Plus de 46% vol.

BAS-ARMAGNAC
MÉDAILLE D’OR

2008 domaine d’Ognoas – domaine départemental d’Ognoas
2005 domaine de Charron – EARL de Charron
MÉDAILLE D’ARGENT
2009 Monluc – Le Club des marques
2001 domaine de Charron – EARL de Charron

MILLÉSIMES 1990 à 1999

ARMAGNAC
MÉDAILLE D’OR

1999 Clés des ducs – le Club des marques
MÉDAILLE D’ARGENT
1999 domaine de Polignac – EARL Gratian
BAS-ARMAGNAC
MÉDAILLE D’OR

1995 domaine Tariquet – SCV Château du Tariquet
1994 Dartigalongue – Dartigalongue et Fils
MÉDAILLE D’ARGENT
1992 Jean Cavé – le Club des marques

MILLÉSIMES 1990 à 1999 – Plus de 46% vol.

ARMAGNAC TÉNARÈZE
MÉDAILLE D’OR

1992 château de Pellehaut – SCV Béraut
BAS-ARMAGNAC
MÉDAILLE D’OR

1999 domaine du Hourtica – Jean Tarbe
MÉDAILLE D’ARGENT
1999 domaine d’Espérance – Claire de Montesquiou
1995 Jean Cavé – le Club des marques

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils