Menu
in ,

MAISON VILLEVERT FRANCE DISTRIBUTION, UN NOUVEAU NOM ET DE BELLES AMBITIONS

Maison Villevert Distribution Featured Image

Le distributeur de la société de spiritueux Maison Villevert, qui souffle ses 20 bougies, poursuit son ascension, guidé par le dynamisme de son fondateur à multiples casquettes, Jean-Sébastien Robicquet.

Croissance de 37%, augmentation du volume de ventes de ses 3 produits phares : la vodka Cîroc, le rhum Bumbu (nouvelle sortie attendue Bumbu Cream), et G’Vine Floraison ; un chiffre d’affaires prévisionnel 2024 de 100 millions d’euros… la maison se porte bien.

« Nous avions scrupuleusement préparé le terrain avant la crise grâce à la mise en place de bons partenariats, dont celui avec Metro, qui portent aujourd’hui ses fruits. Les ventes chez les cavistes indépendants et réseaux de franchises connaissent également une progression très intéressante (20% des ventes des spiritueux du groupe pour une croissance de 50%) », détaille Yannick Perezzan, directeur marketing et commercial de Maison Villevert France Distribution (ex-Renaissance Spirits).

Depuis l’été 2020, la société de distribution s’est enrichie de la collection de whiskies français de la Celtic Whisky Distillerie, basée en Bretagne et rachetée par Jean-Sébastien Robicquet. Une nouvelle carte à jouer avec des marques bien ancrées chez les cavistes.

Le distributeur va créer l’événement au printemps en lançant le premier whisky issu du monde celtique : sélection et assemblage des meilleurs fûts, il reflète l’exigence et la rigueur mises en œuvre pour créer les prestigieux single malts de la distillerie.

Pour cet assemblage, Jean-Sébastien Robicquet et Aël Guégan, respectivement distillateur et maître de chai de la Celtic Whisky Distillerie, ont réussi le pari d’allier la complexité d’un whisky écossais avec le caractère d’un whisky germanique et la finesse de nos singles malts français.

Maison Villevert rime historiquement avec Gin, en 2021 : la liqueur de gin à base de raisin, June Pêche et Poire, passera en gin aromatisé à 37,5%. Une catégorie beaucoup plus porteuse en France.


Abonnez-vous au magazine BARMAG !

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply