in ,

NICOLAS JOSSET, DE THE KRAKEN BLACK SPICED

Longs cheveux bruns, barbe imposante, look noir, doigts habillés de bagues et de tatouages et regard perçant : tels sont les mots qui caractérisent Nicolas Josset, premier ambassadeur de la marque de rhum faisant référence à l’un des monstres des mers, la pieuvre géante. Le Parisien touche-à-tout a intégré sur le tard le monde du cocktail. Avant de faire ses gammes sur sa barspoon et son shaker, cet ancien musicien consacre dix années de sa vie à jouer des baguettes sur sa batterie au côté d’artistes comme l’humoriste Max Boublil ou le guitariste du groupe Trust Norbert Krief sur un projet solo, et à enseigner tout l’art de son instrument de prédilection.

À pile 30 ans, changement de cap à 180 degrés pour un monde tout aussi festif !

Nicolas Josset

Ce bon communicant intègre rapidement en tant que barman les comptoirs de grands groupes parisiens de la nuit : le Piaf, club du groupe Paris Society ; le Ballroom, bar à cocktails du groupe Experimental Cocktail Club, où il fait la connaissance du chef barman Adrian Nino qu’il suit au bar 1802 ; le Syndicat et la Commune, du groupe Le Syndicat…

Son style rock’n’roll et son aisance derrière le bar tapent à l’œil du distributeur BLMHD, en quête du premier ambassadeur de The Kraken Black Spiced pour imposer ce rhum épicé noir décalé sur les étagères des QG à cocktails de France.

« On veut reprendre la parole dans le monde de la mixologie et expliquer aux barmen que The Kraken a sa place pour des cocktails sophistiqués. Nicolas Josset incarne parfaitement la marque avec son style à la fois rock et branché, ses compétences techniques cocktails et son large réseau dans la communauté qu’il peut fédérer », commente Sébastien Foulard, consultant Trade Marketing pour The Kraken Black Spiced.

Bingo ! À la recherche de nouveaux défis, le chef barman coiffe le titre d’ambassadeur en mai 2020.

« On pense que brand ambassadeur est la suite logique de chef barman mais les tâches et le rythme sont très différents, explique Nicolas Josset, ainsi que la relation avec les barmen et le public. »

Il détient une solide culture rhum. L’image too sweet du rhum épicé n’a pas effrayé le gaillard tatoué :

« La richesse du produit avec ses nombreuses épices permet de le travailler de différentes manières dans les bars d’envoi, les pubs et les bars à cocktails. Dans un premier temps, j’ai planché sur un twist de daiquiri épicé. Je le propose également en boilermaker accompagné d’une bière blonde. Désormais, je teste des cocktails plus pointus comme le milkpunch. »

Le monde du bar peut également apprécier l’univers de cette figure excentrique qui va booster la catégorie du rhum épicé sur son compte Instagram @chiraack.

Pour suivre toutes les tendances : abonnez-vous !

Ça vous a plu ?

Écrit par Laurence Marot

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Le cercle Featured Image BARMAG

LE CERCLE, UN NOUVEAU CATALOGUE BIEN ÉTOFFÉ

DBI - Distributeur bière - Featured Image

DBI, UN DISTRIBUTEUR CRÉÉ PAR UN EXPERT DE LA BIÈRE ARTISANALE