in , , , , , ,

AMARO : UNE ODE AUX AMERS DE TOUTES LES NATIONALITÉS

On n’a pas oublié Braisenville, premier restaurant à braise, égayé par de pétillantes assiettes à partager et imaginé par Philippe Baranes.

Inspiré par ses multiples escapades en Italie et par le bar new-yorkais Dante (1er du World’s 50 Best Bars 2019), ce pionnier restaurateur vient d’ouvrir le premier bar-restaurant parisien voué aux amers.

« Mon souhait est de revenir à l’essence même de cette boisson et de comprendre son association avec la nourriture. L’amer est reconnu pour ouvrir l’appétit »

Philippe Baranes

Comment définir Amaro ? Un délicieux aller-retour en Italie dans un bar anti-speakeasy, au décorum rose vénitien à la fois moderne et élégant, entremêlant des matières nobles – le bois et le marbre. Amers mais aussi vermouths y sont bien sûr les grandes vedettes (une trentaine de tous horizons), à déguster seul, complétés d’eau pétillante, version spritz ou en cocktail.

Pour penser cet ambitieux projet, Philippe Baranes a fait appel à une pointure du bar : le consultant en mixologie Stanislas Jouenne. Il s’agit de sourcer les parfaits produits et de plancher sur une carte des mixed drinks amérisants et appétissants. Au total : une dizaine de cocktails, du short drink sec au long drink rafraîchissant, tous boostés d’ingrédients de saison et présentés par niveau d’amertume. Sans oublier 3 variations de Negroni. Quant aux accords food, l’expert s’est concentré sur une cuisine inspirée de la culture italienne du nord entre des sandwiches tramezzini etdes petites fritures.

T'EN PENSES QUOI?

Écrit par Laurence Marot

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Cutty Sark

CUTTY SARK SIGNE SON RETOUR EN FRANCE (PUBLI-RÉDAC)

Belvedere Heritage 176

AVEC HERITAGE 176, BELVEDERE REVIENT AUX SOURCES DE LA VODKA (PUBLI-RÉDAC)