Menu
in

G’VINE x LE PERCHOIR MARAIS, À PARIS: LE QG ÉPHÉMÈRE DE MAISON VILLEVERT

Photos : Benjamin Brette

C’est la tendance : siroter un cocktail, perché sur une terrasse ensoleillée avec une vue à couper le souffle. Tour d’horizon des meilleurs lieux où le gin fait partie du paysage.

Pour la première fois, Maison Villevert investit l’un des plus célèbres rooftops parisiens : le Perchoir Marais. Il s’agit de régaler les papilles des âmes festives. Ouverte en 2014 après le Perchoir Ménilmontant, cette parenthèse enchantée, planquée sur le toit du BHV, s’est taillé une sacrée réputation grâce à son incroyable vue sur les lieux les plus mythiques de la capitale : l’Hôtel de ville, la tour Eiffel, la Seine, ainsi que d’autres curiosités historiques…

Cet été, l’institution des nuits parisiennes s’est associée avec la maison de spiritueux française dotée d’un catalogue bien fourni.

« Nous travaillons depuis la création de Maison Villevert Distribution avec ce groupe, qui cherchait cette année un partenaire pour la saison estivale, explique Yannick Perezzan, directeur commercial et marketing France. Aujourd’hui, nous avons une belle notoriété et nos marques, majoritairement françaises, ont une vraie résonance. Pour ce partenariat, nous avons mis en avant G’Vine, l’une des marques phares sur le marché du gin premium, en travaillant avec le savoir-faire de l’équipe du Perchoir. »

Pour cette occasion, le rooftop s’est paré d’un décor au style « jungle » à destination des convives en quête d’exotisme : plantes, murs végétaux, chaises et tables bistrot, grandes tablées en bois, guirlandes en mode guinguette.

Côté cocktail, le chef barman du Perchoir et son équipe ont peaufiné une carte rafraîchissante et rayonnante à base de G’Vine – le premier gin réalisé à base de raisins et de 10 plantes et épices –, mais aussi avec d’autres cuvées du portefeuille de la maison de Charente : la vodka Cîroc, la tequila Casamigos, et le rhum Matusalem.

Les amateurs de gin porteront une attention particulière au “Basilicious” mixé avec G’Vine, le vermouth rouge La Quintinye, du jus de citron, du cordial de basilic, et “Nouaison Dangereuse”, un twist revisité composé de Gin Nouaison, de vermouth blanc La Quintinye, d’Amaro Santoni et de bitter Fleur d’oranger. Le bonus : une programmation de DJ sets sur des rythmes muy caliente.

33, rue de la Verrerie – 75004 Paris

Découvrez la suite de notre sélection de rooftops dans le prochain magazine BARMAG 166 !

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply