Menu
in ,

LA BRASSERIE 3 MONTS DE FLANDRE FÊTE SES 100 ANS

3 MONTS - Pierre Ricour durant la construction de la salle de brassage en 1957

Fondé en 1920, l’établissement familial nordiste perpétue un savoir-faire hérité de quatre générations. Désormais managé par Pierre Marchica, le petit-fils du créateur, la maison poursuit sa stratégie de modernisation et de nouvelles politiques commerciales dans un monde de la bière en pleine ébullition. Genèse d’un lieu qui épouse les tendances d’aujourd’hui.

Saint-Sylvestre-Cappel

L’histoire de 4 générations de passionnés

À quelques kilomètres de la frontière belge, dans la Flandre française et comme la plupart des communes aux alentours, Saint-Sylvestre-Cappel brassait sa propre bière depuis le XVe siècle. En 1920, Rémy Ricour, jeune scientifique autodidacte, rachète avec son épouse Marie Savage la brasserie du village et modernise ses outils de production. Pendant des décennies, on y produit des « petites bières » légères titrées entre 1 et 2 degrés.

La Seconde Guerre mondiale bouleverse les plans de l’entrepreneur, obligé de passer la main à son fils Pierre, formé à l’école de brasseurs de Nancy. Pierre élève la brasserie à un niveau supérieur : en 1957, nouvelle salle de brassage ; en 1959, automatisation de la canetterie ; et en 1963, passage de la fermentation haute à la fermentation basse. Toute une série d’innovations pour bonifier la mousse familiale !

3 Monts originale et 3 Monts bio

En 1960, la maison se lance dans une bière plus alcoolisée type « Bock et Pils », entre 3,6 et 5,3%, avec la création de la marque « Du Moulin ». D’autres dates clés dans les années 1980 marquent l’histoire de la brasserie dans un contexte où la bière de Flandre n’a plus la cote : 1984 marque le retour de la fermentation haute initiée par Pierre Ricour et ses fils avec le « revival » de l’une des premières bières de dégustation : 3 Monts titrée à 8 degrés, réalisée à partir d’orge et de houblon exclusivement du Nord et une levure maison. Un succès fulgurant qui sauve la mise de la brasserie. Et en 1985, la maison se restructure sous forme de SA et se targue d’une nouvelle dénomination : Brasserie de Saint Sylvestre. Grâce à ses multiples initiatives, l’entreprise reste en 1995 la seule brasserie en activité dans la région.

Pierre Marchica dans la salle de brassage – 3 Monts

Nouvelles ambitions pour la brasserie du Nord

En 2020, la bière de spécialité de Flandre trouve un second souffle et la brasserie 3 Monts s’affiche parmi ses producteurs les plus dynamiques. Depuis 2011, Pierre Marchica a repris les rênes avec sa poigne, sa fraîcheur et son expertise du marché. Aujourd’hui, la brasserie reste fidèle à son savoir-faire et perpétue la tradition. « Nous continuons à diffuser les valeurs de la Flandre : simplicité, convivialité et générosité. Dorénavant, on ne se réinvite pas, mais on s’affirme », explique le successeur.

Lire la suite dans le magazine BARMAG

Écrit par Laurence Marot

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils