Menu
in

BARS IMMERSIFS : VOYAGE DANS L’ESPACE-TEMPS

Se commander un cocktail dans un poste de police londonien. – Siroter un whisky en pleine période de Prohibition. – Boire du champagne 20 000 lieues sous les mers… Ils se propagent dans notre paysage. Dans un monde de plus en plus obsolète, voire incertain… Et s’il suffisait de franchir une porte pour accéder à un autre paradigme ? Évasion.

À Londres, un bar dénommé H Division nous conduit dans un poste de police victorien de l’est de la capitale. En charge d’affaires criminelles non résolues, vos hôtes, en costumes d’époque, traquent sans succès Jack l’Éventreur. Vous voilà projetés en 1888, en quête d’indices afin de résoudre, à leurs côtés, le fait divers le plus emblématique du XIXe siècle. Dans ce lieu où des suspects s’alignent derrière des vitres sans tain, où le bureau du commissaire s’impose au cœur de l’établissement, un comptoir de bar à l’ancienne vous invite à vous désaltérer tout en vous creusant les méninges.

H Division

Imaginé tel un escape game, H Division se distingue par l’expérience cocktail qu’il fait vivre aux apprentis enquêteurs.

« La façon dont ils se comportent en tant que détectives conduit à la réalisation de cocktails personnalisés, détaille le gérant du lieu, à qui l’on doit déjà ABQ (le bar sur le thème de la série « Breaking Bad »). En fonction de leur test de personnalité – envoyé en morse –, des odeurs et aussi des couleurs qu’ils choisissent, ils sont accompagnés dans la création d’un cocktail sur mesure, dont ils peuvent emporter la recette pour la reproduire chez eux. »

Alcotraz Shoreditch

Un établissement singulier qui n’est pas le seul de ce type à Londres où Alcotraz Shoreditch, référence en la matière, invite les clients à enfiler des combinaisons de couleur orange, à l’instar de celles de prisonniers, avant de se voir enfermés en cellule. Ici, il s’agit de retrouver cachés des bouteilles et autres drinks qu’il suffira d’apporter à l’un de ses geôliers pour déguster jusqu’à 4 boissons. Un bar en principe éphémère qui, 5 ans après sa création, affiche toujours complet.

Remontez le temps jusqu’aux années 1900

Si les Anglais ont le sens de la mise en scène, les Français ne sont pas en reste au vu des établissements immersifs qui ouvrent aux quatre coins de l’Hexagone. À Bordeaux, The Secrets, premier bar de ce type, a vu le jour en 2019. Installé dans un lieu authentique datant de 1870, il joue sur le même tableau.

The Secrets

« Dans une ambiance à la Gatsby le magnifique où les barmen costumés vous apportent des cocktails conçus par leurs soins, chaque élément du décor vous projette dans les années 1930 », détaille Nael Morand, en charge de la communication du bar.

Mobilier d’époque, lumière intimiste, tapis en laine épaisse et fauteuils en velours caractéristiques du XIXe, parquet, poutres apparentes, jazz, accessoires à l’entrée pour se mettre dans l’ambiance (boa, chapeau…) : tout vous amène à remonter le temps.

« Si le rez-de-chaussée est dédié à l’escape game, l’étage où se trouve le bar dispose de salons immersifs où, durant une heure et demie, nos invités doivent résoudre une intrigue tout en sirotant nos propres créations », ajoute-t-il.

À Bergerac, après une année de gestation imputable à la pandémie, le Ludik Factory, ouvert en juin 2021, joue dans la même cour.

Ludik Factory

« Nous avions déjà créé en 2017 un hôtel immersif, où chaque chambre est conceptualisée autour de la thématique du jeu, détaille Julien Spiteri, gérant du lieu. Et parce que nous disposions d’un bâtiment à proximité, nous avons décidé de poursuivre dans cette notion de déconnexion avec un bar qui plonge les consommateurs dans les années 1900. »

Sur le même principe que The Secrets (serveurs costumés, décoration d’époque, cocktails, escape game…), le Ludik Factory, sur 250 m², tend à ouvrir une brèche.

« L’idée, d’autant plus à Bergerac où il y a peu de bars, est d’offrir une alternative aux consommateurs. Des moments forts qui les sortent de leur quotidien et relancent l’esprit de collectivité et de partage, à l’origine inhérent à ce type d’établissement ! », ajoute Julien.

Ephemera : 20 000 lieues sous les mers

Autre contexte, autre ambiance. Caché à l’arrière du multiplexe MK2 Bibliothèque dans le 13e arrondissement de Paris, le bar restaurant Ephemera, ouvert en mars dernier, est basé sur la thématique under the sea. Il vous emmène 20 000 lieues sous les mers.

Ephemera

L’établissement éphémère d’une durée de 18 mois vous plonge littéralement dans l’océan. Sur une surface de 700 m² où la lumière bleutée, des coraux et des algues suspendues au plafond, le chant des baleines, associés à de multiples écrans en tulle vous amène à côtoyer dauphins, tortues de mer, poissons exotiques… L’immersion est totale.

Et ce n’est qu’un début puisqu’à l’origine du concept Annaïg Ferrand, Loris de Vaucelles et Jade Frommer, 3 jeunes diplômées de l’Institut Paul-Bocuse âgés de 22 à 23 ans, envisagent avec l’Ephemeragroup de développer d’autres établissements de ce style.

Ephemera

« Avant l’Ephemera nous avions créé à Lyon 2 lieux éphémères, portés par des thématiques différentes, qui avaient suscité un véritable engouement, précise Loris. Aujourd’hui, les gens aiment à la fois la notion d’éphémère et celle d’immersion en embarquant tout de go dans un nouvel univers. Aussi, après l’Ephemera où l’on peut à la fois dîner ou uniquement boire un cocktail, nous envisageons d’ouvrir par an 2 ou 3 établissements immersifs. D’autres genres y seront développés à l’instar du cosmos, de la forêt enchantée… Nous y travaillons d’arrache-pied. »

Avec un cofinancement assuré par Xavier Niel, le créateur de Free, l’Ephemera devrait donc connaître des lendemains qui chantent et faire prochainement des émules… De nouveaux mondes dans le monde.

L’époque est à l’évasion…

H Division
36, Bethnal Green Road
London E1 6HT
Royaume-Uni

Alcotraz Shoreditch
212, Brick Ln
London E1 6SA
Royaume-Uni

The Secrets
170, cours du Médoc
33300 Bordeaux

Ludik Factory
9, route d’Agen
24100 Bergerac

Ephemera
160, avenue de France
75013 Paris

Écrit par Gérald Dudouet

Leave a Reply