Menu
in

DÉCOUVERTE DE NOUVEAUX BARS POUR PROFITER DU PRINTEMPS

Nouveaux bars - Banner BARMAG

Le printemps est là et avec lui cette irrépressible envie de flâner au gré des terrasses ou autres établissements portés par l’ambition de vous détendre. Nouveaux bars, nouveaux concepts… De Paris à Toulouse en passant par Lyon, Rennes ou Strasbourg, optez pour des lieux à l’ambiance inédite.

Embouteillez vos bouteilles au Vignes en ville !

Ouvert fin mars dernier dans le 12e arrondissement de Paris, le Vignes en ville est un bar à vins de copains qui répond aux enjeux climatiques et à l’écoresponsabilité.

Sa particularité ? Afin de promouvoir un cycle durable de valorisation du verre, le client embouteille lui-même son vin dans des flacons soigneusement stérilisés, consignés et scellés à la cire. Bien entendu, il est possible de consommer sur place de bonnes victuailles : fromage, charcuterie… Au cœur de l’établissement prédominent donc d’imposantes barriques où les crus sont issus de l’agriculture biologique ou en passe de l’être. Tous ont été savamment sélectionnés par l’équipe de l’estaminet, laquelle, avant d’ouvrir l’établissement, a parcouru les vignobles, les domaines et les châteaux de France pour composer une cave d’exception : des rouges, des blancs, des rosés…

Le Vignes en ville jouent sur toutes les gammes avec en option des cidres et des bières artisanales. Santé !

Vignes en ville
15, rue Poissonnière
75002 Paris

Bar Aristide : la musique est bonne

Le Lutetia, palace situé dans le quartier mythique de Saint-Germain-des-Prés, réouvre le Bar Aristide.
Imaginé et décoré par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, l’établissement aux allures de speakeasy peut accueillir une trentaine d’invités. Avec ses confortables canapés en cuir brun, de fauteuils wingback et sa petite bibliothèque de livres d’art, c’est une véritable atmosphère de club privé qui émane du lieu. 2 fumoirs jouxtent le bar, avec une sélection impressionnante de cigares rares du monde entier. Côté musique, le jazz sous toutes ses formes résonne au cœur de l’établissement avec chaque jeudi soir de 22 heures à 2 heures les soirées Tempo en partenariat avec Tsugi Radio et en présence de DJs jouant de l’acid jazz, de la drum and bass, de l’abstract hip-hop et de la jazzy house.

De quoi déconnecter en savourant des cocktails inspirés d’albums de musique alternative des 30 dernières années ! À l’instar du Bones, à base de tequila, de maïs et d’épices.

Bar Aristide / Hôtel Lutetia
45, boulevard Raspail
75006 Paris

Le Roof : vue sur les plus beaux monuments de la capitale

Avec une vue sur la tour Eiffel, Notre-Dame ou encore l’église Saint-Eustache, le Roof, nouvelle terrasse située sur le toit de la Poste du Louvre, vous promet de prendre le grand air et de recharger en début de soirée votre batterie de vitamines D. Propriété du Madame Rêve Hôtel, la terrasse, accessible à tous, dispose de 250 places.

Ouvert chaque jour de 18 heures à 1 heure du matin, l’établissement à la déco végétale, parsemé de cerisiers, offre un véritable sas de décompression au milieu de la jungle urbaine.

Vous laisserez-vous tenter par un verre de vin, un soft ou un cocktail pour observer le coucher du soleil sur les plus beaux monuments de Paris ? Rendez-vous au 4e étage : là se trouve niché cet endroit hors du temps, où l’on accède depuis l’adresse ci-dessous.

Roof
43, rue Étienne-Marcel
75002 Paris

Game O’Clock : l’heure est aux festivités

Ouvert en mars dernier à Toulouse, le Game O’Clock est le grand frère du Pub O’Clock, sis dans la même rue. Reprenant les mêmes codes avec pour atout une superficie de 300 m², l’établissement valorise les breuvages maltés – avec 14 pompes à bières – et la convivialité par le biais de nombreux jeux de bars – billard, baby-foot, machine à coups de poing, flipper, fléchettes…

Si son prédécesseur a forgé sa réputation sur l’événementiel, le Game O’Clock n’a rien à lui envier. Au programme : le lundi soir des quiz, le jeudi des scènes ouvertes, et le dimanche un karaoké avec de la musique en live. En outre, selon les périodes et les événements classiques du type Saint-Patrick, le Game O’Clock relaie les festivités. Avec ses 3 écrans, le lieu se veut également un espace de rassemblement lors des grands tournois sportifs.

À noter la présence d’une grande terrasse extérieure où il fait bon flâner.

Game O’Clock
10, boulevard d’Arcole
31000 Toulouse

Avec Reverse, Lyon s’offre un nouveau fief artistique

Favoriser l’émergence artistique, valoriser les arts numériques ainsi que les spectacles vivants : telle est l’ambition de Reverse, ouvert mi-mars à Lyon.

Sous forme de coopérative et porté par une dizaine de sociétaires, le bar vise avant tout la culture multiple, accessible à tous, avec une forte connotation vers la musique électronique. Aussi, comme le Nid de Poule, autrefois installé dans ces locaux, la scène toujours en place accueillera au fil des semaines une multitude d’artistes locaux. Parallèlement, l’établissement à l’espace modulable, qui héberge en outre un studio de production, organisera des résidences d’art numérique et des spectacles vivants.

Et si un disquaire a d’ores et déjà posé ses vinyles dans la mezzanine du lieu, le bar et ses bières locales, ses planches devraient rapidement trouver ses adeptes. Une bonne adresse !

Reverse
17,
rue Royale
69001 Lyon

À Strasbourg, le Sacrilège reprend les rênes de Ze Trou

Si, durant des décennies, les Strasbourgeois se sont rués au Ze Trou, dénommé préalablement Trou puis The Trou, l’établissement vient de changer de main et par la même occasion d’identité. Après Serge, le dernier maillon de cette institution locale, le bar de nuit est désormais sous la houlette de Fred et Joffrey. Ils ont baptisé le lieu le Sacrilège, tant changer le nom de ce repaire semblait blasphématoire.

Bien entendu, l’institution toujours sous les voûtes garde cette atmosphère intimiste que l’on aimait jusqu’alors et sa capacité d’accueil n’excède pas 90 personnes. Pour le reste, les nouveaux propriétaires tendent à insuffler un esprit plus festif, du type club, où la fête portée par des DJs locaux et nationaux, des artistes strasbourgeois reconnus assureront l’ambiance à partir du jeudi et durant le week-end.

Sacrilège
5, rue des Couples
67000 Strasbourg

Dandy Butcher : une boucherie-bar, un concept inédit à Rennes

Au sud de Rennes, à Bruz, c’est un lieu totalement insolite qui a ouvert ses portes en février dernier. À la fois boucherie et bar, le Dandy Butcher, imaginé par Mathis Durand, s’inscrit dans une nouvelle ère où il est à la fois possible d’acheter sa viande, de la déguster sur place ou tout simplement de boire un café ou un verre de vin.

Si à l’intérieur de l’établissement une boule à facettes des années 1980 illustre la résonance décalée souhaitée par le maître des lieux, la terrasse extérieure où les chaises sont recouvertes de plaids couleur vache, invitant le chaland à s’y relaxer.

Un espace encore intimiste qui devrait gagner quelques mètres carrés, où Mathis Durand envisage de proposer des cocktails cet été. Un commerce d’un nouveau genre qui, il l’espère, redorera l’image de son métier et, pourquoi pas, inspirera d’autres acteurs des métiers de bouche.

Dandy Butcher
Place du Vert-Buisson
35170 Bruz


Écrit par Gérald Dudouet

Leave a Reply