in ,

ART CANISTER COMPETITION : LE CONCOURS D’ART CONTEMPORAIN SIGNÉ DON PAPA

Après les Philippines, c’est en France que le célèbre rhum organise une compétition pour dénicher le maître d’œuvre de son prochain coffret. 12 artistes français émergents se mesureront. Le lauréat sera annoncé le 19 septembre à l’Espace Cinko à Paris. Éclairage.

Aujourd’hui, c’est au cœur de l’Espace Cinko (2e arrondissement) que la marque de rhum philippin Don Papa dévoilera le vainqueur de son concours d’art contemporain, Art Canister Competition. Inspiré d’une manifestation lancée il y a 4 ans dans son pays d’origine, cette compétition verra l’œuvre de son lauréat reproduite sur le coffret de l’édition limitée « Don Papa 7 », qui sortira en fin d’année 2020. « L’idée est de répondre à une demande des consommateurs, de plus en plus friands de produits collectors, tout en créant l’événement autour de notre marque, précise Matthias Cadéac d’Arbaud, brand ambassadeur monde Don Papa. Aux Philippines, une fois le vainqueur désigné, nous lui rachetons l’œuvre physique et le droit de reproduction de son ouvrage qui apparaît par la suite durant une année sur nos coffrets, dans le monde entier. »

Aussi, dans l’Hexagone, le concours reprendra les mêmes codes, à ceci près que le Canister sera uniquement diffusé sur le territoire français. En outre, une fois le gagnant connu, l’événement sera suivi les 20 et 21 septembre d’une exposition ouverte au grand public et visant la promotion de l’art contemporain français. « Pour organiser cette manifestation nous nous sommes appuyés sur 2 étudiantes de l’IESA (École internationale des métiers de la culture et du marché de l’art),détaille Matthias. Elles ont écumé les pépinières, les ateliers d’artistes, les galeristes… pour dénicher les talents de demain et  nos 12 candidats ! »

Le thème imposé : Sugarlandia, la terre natale de Don Papa

Parmi la multitude d’artistes rencontrés par les étudiantes de l’IESA, 12 profils des plus éclectiques ont retenu leur attention. Parmi eux Alexis Ko Hon Lam, un jeune peintre franco-chinois qui s’inspire du 93 et de Saint-Denis pour créer ses toiles. Et l’illustratrice et graphiste Stéphanie Ong, qui se passionne pour la bande dessinée et la nature. Quant à Onie Jackson, il jongle entre le graphisme et les graffitis avec des créations grand format à base d’aérosol, d’acrylique, de pastel ou encore de fusain…

Passé le thème imposé par la marque – « L’univers mystique de Sugarlandia, la terre natale de Don Papa »–, tous ont eu carte blanche. « Afin de les départager, nous avons réuni un jury tout-terrain composé du directeur du bureau des élèves de l’IESA, d’un représentant de Dugas (qui distribue la marque en France), d’un critique d’art indépendant également commissaire-priseur, et de moi-même », explique Matthias.

Si, dans la version philippine du concours, les gagnants ont pu bénéficier d’une résidence d’un mois dans des galeries européennes et cette année à New York, le lauréat français fera, lui, le chemin inverse pour profiter de cette même visibilité aux Philippines. 

Art Canister Competition
Exposition les 20 et 21 septembre
Espace Cinko
12-18, passage Choiseul – 75002 Paris

Résultats du concours

C’est la jeune artiste plasticienne lituanienne, basée à Toulouse, Egle Simkute alias Eglusha, spécialisée dans le dessin numérique, la peinture et la photographie qui a remporté le concours Art Canister Competition.

Par Gérald Dudouet

T'EN PENSES QUOI?

Écrit par Charlie Bist

Built in self test

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

NAKED : QUAND TECHNIQUE RIME AVEC SIMPLICITÉ

CARINA SOTO VELASQUEZ : DES PROJETS AU PAYS DU COCKTAIL