in ,

BRASSERIE DU GRAND PARIS : UN ACTEUR DEVENU MAJEUR SUR LA SCÈNE NATIONALE

Saint-Denis, février 2017 : pour Fabrice Le Goff et Anthony Baraff, fondateurs de la Brasserie du Grand Paris, le rêve de plusieurs années est enfin accompli. Après 5 ans de brassage en nomade, les premières bières sortent enfin de leurs cuves flambant neuves.

Leur histoire débute en 2011. Fabrice, consultant en informatique, monte sa micro-installation de bière à Levallois et distribue les produits brassicoles de la société belge Brouwland. Anthony Baraff, qui débarque des États-Unis, est l’un de ses clients. Le courant passe si bien que ces 2 trentenaires décident de brasser ensemble parallèlement à leur job. Dès la première année, leur production de 1 000 litres dans le petit local connaît un joli succès. Le tandem ne s’emballe pas et décide de poursuivre l’aventure en brassant chez des professionnels. « On avait un bon job et une idée réaliste des difficultés économiques pour monter une brasserie à Paris », explique Fabrice Le Goff.

De la fin 2013 à 2016, le duo affine sa maîtrise des outils de production et ses recettes dans 3 brasseries en Île-de-France : la Brasserie de la Vallée de Chevreuse, Parisis, et Rabourdin. Coup de chance, Brasserie du Grand Paris est l’une des premières maisons à prospecter bars et cavistes avec ses bières au style anglo-saxon comme la IPA, encore inconnue sur le marché français (la IPA Citra Galactique est devenue leur bière signature).

En 2016, l’objectif de 800 hectolitres est presque atteint. Le moment pour Fabrice et Anthony est venu de quitter leur job, de frapper à la porte des banques et de trouver un local digne de ce nom en banlieue parisienne pour acquérir leur indépendance. Désormais, Fabrice Le Goff et Anthony Baraff ne regrettent pas leur décision après deux années de dur labeur. Brasserie du Grand Paris s’impose comme l’un des acteurs majeurs parisiens avec un équipement de poids lourd : une salle de brassage de 4 vaisseaux de 20 hectolitres, 6 fermenteurs de 40 hectolitres, 2 fermenteurs de 80 hectolitres, un whirlpool et une ligne d’embouteillage isobare.

La maison compte bientôt 6 salariés et une ambassadrice pour booster la promotion de sa collection bien solide dans toute la France : IPA, Pale Ale, sa gamme Presse, une sour ale brassée aux fruits et ses collab avec Azimut et Volcelest. Un avenir assuré.

103, rue Charles-Michels – 93200 Saint-Denis — Tél. : 09 81 04 81 20 — www.bgp.paris

T'EN PENSES QUOI?

Écrit par Laurence Marot

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

THE PIGGY BREWING COMPANY : UN NOUVEAU DÉPART DANS LEUR BRASSERIE

LES DIX FÛTS À TOURS. UNE DEVISE : L’ESPRIT ARTISANAL