Heineken, Gallia et Monoprix développent l’achat de bière en vrac
in , , ,

HEINEKEN, GALLIA ET MONOPRIX DÉVELOPPENT L’ACHAT DE BIÈRE EN VRAC

Depuis septembre dernier Heineken et la brasserie Gallia ont lancé, en exclusivité au sein du magasin Monoprix Montparnasse, un dispositif permettant d’acheter sa bière pression en vrac. Une technologie développée par Heineken qui lance le grand retour de la consigne dans une période où chacun cherche à redorer son écocitoyenneté. 

« Chez Gallia, le projet est né d’une volonté de développer le vrac via la vente en growler (bouteille en verre de 93 cl), explique Guillaume Roy, cofondateur de Gallia. Heineken, avec lequel nous sommes associés, travaillait de son côté au développement d’une machine innovante à même de mettre l’idée en pratique. Enfin Monoprix Montparnasse voulait développer une solution vertueuse de consommation autour de la consigne, avec une empreinte carbone très faible et un circuit très court. Alors tout naturellement et comme notre brasserie est à proximité, nous avons décidé de collaborer et de lancer ce concept. Il a débuté le 9 septembre dernier. »

Pour le retour, il suffit de revenir avec la bouteille vide puis de l’insérer dans la machine. Cette dernière édite alors un coupon de 1,50 euro, que le consommateur pourra utiliser pour faire ses courses à Monoprix

Pour les clients, qui ont le choix entre 3 bières de la brasserie Gallia, la démarche, on ne peut plus simple, s’effectue en totale autonomie. Ils saisissent un growler vide, sur lequel il y a une capsule qu’ils retirent. Ils l’installent dans l’une des 3 tireuses, selon la bière qu’ils désirent boire. La porte se bloque, et en une minute le groller se remplit. Un ticket comprenant le code-barres et le prix sort, puis la trappe s’ouvre. Reste à recapsuler la bière (qui pourra être conservée pendant 5 jours), à coller l’étiquette : le tour est joué. « Pour le retour, il suffit de revenir avec la bouteille vide puis de l’insérer dans la machine. Cette dernière édite alors un coupon de 1,50 euro, que le consommateur pourra utiliser pour faire ses courses à Monoprix, précise Guillaume Roy. En moyenne le prix affiche 7 euros du litre. »

Le dispositif se déploiera dans d’autres magasins en 2021 

« Depuis le lancement du projet, les retours sont excellents et bien au-delà de nos espérances puisque nous tournons aux alentours de 150 growlers par semaine, s’enthousiasme Guillaume. Si je trouvais la démarche innovante voire amusante, je ne pensais pas nécessairement que les consommateurs raffoleraient du concept. Mais les gens aspirent aujourd’hui à une véritable approche écologique dans leur démarche d’achat. Il y a pour eux une vraie symbolique dans le fait de consommer une bière consignée. »

L’aspect local de proximité a également son importance. Concrètement, les contenants une fois ramenés par les clients, sont confiés à la start-up Lemon Tri qui se charge de les nettoyer sur son site de Pantin, juste à côté de la brasserie Gallia. Ils sont par la suite, une fois propres, réacheminés vers le magasin Monoprix Montparnasse, en même temps que les bières Gallia, qui alimentent la machine à bière pression. De quoi faire de la bière consommée, un parcours de seulement 20 km, et minimiser son empreinte carbone. « Monoprix et Heineken ont la volonté de déployer ce procédé en 2021. Notamment dans d’autres magasins de l’enseigne, détaille Guillaume. On envisage aussi de notre côté de développer l’achat via growler, en direct de la brasserie. Et pourquoi pas dans les bars, pas nécessairement avec cette machine mais en modifiant juste une tireuse pour la bonne cause ? » Diverses possibilités, toutes riches de perspectives !

Monoprix Montparnasse31 rue du départ – 75014 Paris

T'EN PENSES QUOI?

Écrit par Gérald Dudouet

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Couvre-feux

COUVRE-FEU : LES BARS ONT-ILS ÉTÉ LES BOUCS ÉMISSAIRES ?

COGNAC-BARTENDER-CONTEST

CONFINEMENT : ÇA BOUGE DU CÔTÉ DU COGNAC