SNBI_soutenez_nos_artisans_brasseurs
in ,

COVID-19 : LE SNBI NE LÂCHE RIEN !

Face au virus, le Syndicat national des brasseurs indépendants met en place son cheval de bataille. De la création d’une adresse mail d’entraide à une plateforme dans laquelle figurent les brasseries où l’on peut encore s’approvisionner… Il interpelle également le gouvernement via des mesures pour protéger les trésoreries. Rencontre avec Jean-François Drouin, le président.   

Comment avez-vous réagi aux mesures du gouvernement relatives à la crise sanitaire que nous traversons ?

Après la première annonce de confinement du gouvernement, nous nous sommes très rapidement mobilisés avec la volonté d’apporter une aide à l’ensemble des brasseurs indépendants, et pas uniquement à nos adhérents.

Cet élan solidaire nous a paru d’autant plus important, qu’avant la crise sanitaire notre secteur était en plein essor. Dans un premier temps, nous avons mis en place un réseau d’entraide centralisée par le biais d’une adresse mail (entraide_snbi@brasseurs-independants.fr), pour faire remonter les problèmes de terrain et apporter notre soutien. Actuellement les brasseurs sont seuls dans leur coin et se posent énormément de questions, à une période ou leur activité devrait normalement battre son plein et leur permettre de reconstituer leur trésorerie. Chaque jour, nous recevons ainsi des dizaines de questions sur les douanes, le chômage partiel, le fonds de solidarité… auxquelles, bien entendu, nous apportons des réponses.

Vous avez aussi lancé le site solidarite-brasseurs.fr. Quel en est l’objectif ?

Destiné au grand public afin de soutenir les producteurs de bières indépendants, solidarite-brasseurs.fr recense sur une carte de France les 500 brasseries indépendantes adhérentes au syndicat. La plateforme permet aux consommateurs de connaître celles qui poursuivent leur activité de vente par le biais d’un drive, de la livraison à domicile, de la vente en ligne, et parfois, au sein de leur boutique. Bien entendu, celles qui ont temporairement fermé figurent elles aussi sur ce site afin de les soutenir post-confinement. L’idée est de maintenir le lien avec les clients tout en garantissant, là où c’est encore possible, l’activité économique du secteur. Pour ceux qui travaillent encore, nous avons communiqué un maximum d’informations relatives à leur sécurité et à celle de leurs habitués.

Vous avez également proposé des mesures pour la sauvegarde des 1 800 brasseurs artisans et indépendants français. Quelles sont-elles ?

Depuis le confinement, nous enregistrons une baisse d’activité de 80 à 100%. Aussi, pour les brasseurs indépendants, nous demandons l’exonération totale non seulement des charges sociales et patronales, mais aussi des charges fiscales directes pendant toute la durée du confinement. Nous sollicitons également l’annulation des taxes sur l’alcool (droits d’accises) jusqu’au 31 décembre 2020, et l’éligibilité automatique au fonds de solidarité pour tous les brasseurs indépendants dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 millions d’euros. De plus, nous demandons la suspension des mensualités des prêts, sans aucuns frais ni intérêts. Toutes ces mesures sont indispensables à la pérennité de notre activité  Enfin, n’oublions pas la dispense de licence au même titre que les viticulteurs, dans les caveaux de nos brasseries artisanales, dès la fin du confinement… Car concrètement, ce n’est pas en travaillant plus post-confinement que nous rattraperons le temps perdu. Les gens ne vont pas doubler leur consommation de bière après la crise, ça n’a aucun sens !

Ecoutez le podcast du Pod’Capsuleur – La chaîne solidaire #02 – Les brasseurs indépendants face à la crise – Interview de Jean-François Drouin, président du SNBI

Par Gérald Dudouet

T'EN PENSES QUOI?

Écrit par Charlie Bist

Built in self test

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
La nouvelle cave - rue de Turbigo - Paris

COVID-19 : LA NOUVELLE CAVE POURSUIT SON ACTIVITÉ VIA LA LIVRAISON

AB InBev Bar solidaire

COVID-19 : AB INBEV LANCE « BAR SOLIDAIRE »