in ,

FRANCE BIÈRE CHALLENGE : UNE ÉDITION 2021 À BRUXELLES

Yvan De Baets, fondateur et maître brasseur belge de la Brasserie de la Senne à Bruxelles

Participes-tu souvent à des concours de bières ?

Je suis juge pour une dizaine de concours internationaux, dont la World Beer Cup et le Great American Beer Festival aux États-Unis. Je participe au France Bière Challenge depuis sa création.

Que penses-tu du paysage brassicole français ?

Ma vision est assez mélangée, mais je connais beaucoup de bons brasseurs français, dont j’apprécie énormément le travail.

Quelle est ton opinion sur la dernière édition de France Bière Challenge ?

Malgré tout le respect que j’ai du monde brassicole français, j’ai trouvé la qualité moins élevée que les années passées. Bon nombre de bières dégustées ne correspondaient malheureusement pas à la catégorie présentée. Par exemple, j’ai goûté une très bonne bière à base de froment et fermentée avec des Brettanomyces qui ressemblait à une Saison, dans la catégorie blonde française. Nous avons dû déclasser cette bière pourtant excellente parce qu’elle n’avait rien à faire dans cette catégorie.

J’ai aussi remarqué une certaine méconnaissance des styles par certains brasseurs, avec des bières introduites dans la catégorie IPA mais qui manquaient totalement de houblon, ou encore des stouts sans le moindre caractère torréfié… Il y a peut-être un manque d’accès à certains exemples internationaux de qualité pour certains styles, qui sont alors réinterprétés parfois de manière trop personnelle par le brasseur. Le problème ne tient pas forcément à la bière elle-même, mais à son classement dans une catégorie par ailleurs bien définie.

Ça vous a plu ?

Écrit par Laurence Marot

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
brasserie_du_nord_motte-cordonnier

BIÈRES MOTTE-CORDONNIER : LA RENAISSANCE D’UNE BRASSERIE FAMILIALE

zezoet_biere

ZE ZOET : DE L’AMATEUR AU PROFESSIONNEL