in , ,

OMGOMG

DUGAS S’OFFRE LES RHUMS DE CED’

Avec des marques emblématiques à l’instar de Don Papa, d’Angostura, de Diplomatico… Dugas renforce son offre. Leader chez les cavistes, l’entreprise vient de compléter son portefeuille avec le spécialiste des rhums arrangés. Rencontre avec le fondateur, François-Xavier Dugas.

François-Xavier Dugas

Aujourd’hui, que pèse Dugas sur le marché des spiritueux ?

Notre entreprise, créée en 1980, travaille principalement à l’importation avec 80% de produits en provenance de l’étranger, dont 55% sont des rhums et 25% des whiskies. Depuis une vingtaine d’années, nous sommes en développement constant. En 2018, nous avons enregistré un CA de 60 millions d’euros.

Les Rhums de Ced’ vont rapidement prendre un espace important dans notre catégorie rhum. Dans nos activités, ils vont occuper la troisième place après Diplomatico et Don Papa.

Quelles raisons vous ont amené à acquérir la marque de rhums arrangés les Rhums de Ced’ ?

En 2012, j’avais déjà identifié le déploiement des rhums arrangés. À cette époque j’avais rencontré Cédric Brément, le fondateur des Rhums de Ced’, en vue de l’accompagner dans cette aventure. À l’époque, il avait préféré poursuivre seul son développement. Parallèlement, je voyais sur les étagères de nos clients une place de plus en plus prépondérante occupée par ces produits. J’ai vite analysé que pour de nouveaux consommateurs, le rhum arrangé était une entrée en matière. Sur ce segment, les Rhums de Ced’ sont les leaders. Cédric Brément est ingénieur agronome. Sa technicité, la qualité et la sélection des rhums et des fruits qui composent son produit, ses assemblages sont à la pointe sur ce segment. De plus, il est l’un des premiers à proposer un rhum arrangé bio. C’est un expert en la matière qui, aujourd’hui dans le cadre de son développement est prêt à être accompagné par Dugas. Il y a là un beau défi à relever ensemble.

Cédric Brément

Qu’est-ce qui a conduit Cédric Brément à accepter cet accompagnement et qu’allez-vous apporter à ce produit ?

Si Cédric n’avait pas réellement de raison, initialement, de céder son entreprise, sa forte expansion l’a nécessairement conduit à repenser sa stratégie. Quand il s’agit de grandir, tout dirigeant d’une PME familiale rencontre des difficultés liées à son fonds de roulement. Pour franchir un cap, un rapprochement avec une entité plus conséquente, elle-même experte dans sa partie, est à envisager. C’est une gageure, notamment pour l’exportation. Les Rhums de Ced’ vont rapidement prendre un espace important dans notre catégorie rhum. Dans nos activités, ils vont occuper la troisième place après Diplomatico et Don Papa.

T'EN PENSES QUOI?

Écrit par Charlie Bist

Built in self test

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

LE RHUM FEST 2019 PASSE À LA VITESSE SUPÉRIEURE

TROIS RIVIÈRES PRÉSENTE LES ÉDITIONS DU BAR