in ,

« LES TALENTS DE L’ARMAGNAC » : RENCONTRE AVEC 3 MAISONS PRIMÉES QUI BOUGENT LA CATÉGORIE

2 – DARTIGALONGUE : 5 ARMAGNACS PRIMÉS

Fondée en 1938, cette maison familiale basée à Nogaro élève et assemble depuis 6 générations de belles pépites du terroir du Bas-Armagnac. Depuis 2010 c’est Benoit Hillion, ancien ingénieur agronome et neveu par alliance de Françoise Dartigalongue, qui a pris les rênes de la maison. Il a été rejoint cet automne par son épouse Virginie, 6e génération des Dartigalongue. Aujourd’hui, ils s’apprêtent à écrire un nouveau chapitre de l’histoire familiale teintée de cocktails. Interview de Benoit Hillion directeur de la maison.

Vous faites partie des maisons les plus récompensées aux Talents de l’armagnac. Que représentent pour vous ce concours et ces récompenses ?

Ce n’est pas tous les ans que Dartigalongue s’aligne au concours, mais pour 2019 on a décidé de la jouer local. Plus il y a de producteurs participants, plus on crée une dynamique. Et le BNIA est très proactif pour l’organisation des Talents de l’armagnac.

Sur cette édition, j’avais la chance d’être juré. C’était une excellente occasion d’appréhender le niveau de la catégorie, d’échanger entre professionnels, de découvrir les armagnacs des autres maisons et ses différentes palettes aromatiques. Franchement, je me suis régalé.

La barre était vraiment haute : 160 produits et 40 maisons. On est d’autant plus fiers de ces 5 prix que les dégustateurs sont de vrais professionnels des spiritueux. C’est un sacré effet de stimulation pour l’équipe et notre maître de chai Ghislain Laffargue.

Vous avez reçu la médaille d’argent pour la cuvée Un-Oaked dans la catégorie « Blanche Armagnac », issu de votre nouvelle gamme dédiée à la mixologie. L’’univers du cocktail, c’est le nouvel angle d’attaque de Dartigalongue ?

Le grand-père de Virginie, mon épouse, était pionnier dans le domaine : dans les années 1950, il a lancé une cuvée destinée aux cocktails. Aujourd’hui, on a décidé de casser les codes, avec la volonté de sortir de la gamme classique de Dartigalongue pour se diriger vers la mixologie avec des produits spécifiques. Cette nouvelle collection accompagnée d’un marketing original a mûri en janvier dernier avec la rencontre d’un barman parisien spécialiste des spiritueux français.

Armagnac Un-oaked Dartigalongue

Pour la Blanche Un-Oaked, on avait déjà le produit en main : un Bas-Armagnac à 43,2% avec du caractère. Ce n’était pas le cas pour l’armagnac vieilli Dry-Cellar. Je cherchais quelque chose de droit et franc. Je me suis donc baladé avec mes petits flacons pour faire goûter mes tests aux barmen et trouver l’armagnac idéal pour des cocktails. Cet armagnac a été vieilli 2 ans en chai sec, spécifique à la maison Dartigalongue.

Pour la touche marketing, nous aimons raconter des choses qui nous ressemblent et néanmoins atypiques : voilà pourquoi nous avons décidé de dessiner sur les étiquettes un alambic armagnaçais à colonne.

Ça vous a plu ?

Écrit par Laurence Marot

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

LITTLE ATLANTIQUE BREWERY : ÇA BRASSE À NANTES

Gary Regan (croquis)

GARY REGAN : HOMMAGE À CE GOUROU DU COCKTAIL