in ,

DISTRIBUTION : LE RÉSEAU DE GROSSISTES C10 FACE AU CORONAVIRUS

97 adhérents, 280 fournisseurs, 94 000 clients… Depuis la fermeture des CHR le 14 mars, l’un des plus gros distributeurs de boissons en France a stoppé la quasi-totalité de son activité. Comme tous les acteurs de la profession, la Centrale européenne de distribution attend les prochaines mesures du gouvernement.

Quelle est la situation actuelle de C10 et de ses adhérents ?

L’activité des adhérents est réduite à son minimum, 80% de son CA étant réalisé par le CHR traditionnel. Nous continuons néanmoins à livrer certains centres hospitaliers et Ehpad, ainsi que quelques chaînés et clients VAE. Sur le mois de mars, nous enregistrons une baisse de 53% de notre CA.

Quelles mesures ont été prises pour continuer une partie de votre activité dans les EHPAD, CHU et enseignes de vente à emporter ?

Pour les adhérents qui historiquement livrent ces établissements, il était évident qu’il fallait continuer à être présent et à livrer régulièrement ces clients. Donc ils se sont organisés logistiquement (en fonction du nombre d’établissements, une partie de la flotte continue de tourner), humainement et sanitairement pour garantir un approvisionnement régulier tout en préservant la sécurité de tous.

Quels sont les moyens engagés pour protéger financièrement vos adhérents sans chiffre d’affaires depuis plus d’un mois ?

Nous avons encouragé nos adhérents à « profiter » au maximum des mesures mises en place par le gouvernement. Pour le moment, le réseau n’est pas en danger. Néanmoins, et tant que nous n’aurons pas plus de visibilité sur une date de réouverture et des mesures concrètes pour la filière, nos entreprises seront vulnérables.

Quelles réflexions dans l’organisation de C10 et de ses adhérents sont-elles prévues dès la réouverture des CHR ?

Tout d’abord, il s’agit de garantir à nos clients l’approvisionnement en boissons. Pour cela, il nous faudra remettre en ordre de marche la logistique amont (auprès de nos fournisseurs) et aval (ce qui vient de notre plateforme logistique). Notre objectif : les aider dans le redémarrage de leurs activités, en les accompagnant aussi sur la partie technique (redémarrage des TP, entretien des machines à café…) et apporter du conseil en diffusant au maximum le Guide bonnes pratiques.

Pour vous, quelles seraient les meilleures actions à instaurer par le gouvernement côtés salariés et clients ?

La sécurité de tous (salariés et clients) doit figurer au cœur des préoccupations de nos dirigeants. Ainsi, nous attendons des pouvoirs publics des directives précises et un accompagnement efficace pour leur mise en place et leur respect. Ces mesures devront être adaptées à l’évolution de la situation sanitaire. Et puis continuer d’accompagner économiquement les établissements, pour pallier les risques liés à un manque de trésorerie.

Pensez-vous que suite à cette crise, les modes de consommation d’alcool des Français vont changer ?

L’avenir nous le dira !

T'EN PENSES QUOI?

Écrit par Laurence Marot

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Plantation Isle of Fiji - Fondaudège Héritage : un whisky 100% français - Jack Daniel’s Tennessee Apple : un air de prohibition -

SPIRITUEUX : DES NOUVEAUTÉS ALLÉCHANTES EN GRANDES SURFACES

UMIH : LES MESURES À ENGAGER POUR SAUVER LES CHR